Rien de tel que la carte noire…

Carte noire mastercardVisa et MasterCard, les deux géants de la carte bancaire, se disputent le marché des hauts revenus. Leurs armes s’appellent Infinite et World Elite, deux petits rectangles noirs bourrés de services. Alors, qu’apporte vraiment le haut de gamme du moyen de paiement ?

La carte noire est du dernier chic dans les portefeuilles. Les banques la proposent sous condition de revenus, entre 60 000 euros et 90 000 euros au minimum par an, en fonction des opérateurs. Et si elle coûte plus cher, c’est qu’elle offre des services bien plus importants que chez ses petites soeurs.

« Des services bien plus importants que chez ses petites soeurs »

L’Infinite de chez Visa comme la World Elite de MasterCard vous donnent par exemple accès à un assistant personnel joignable sur une ligne dédiée sept jours sur sept et à n’importe quelle heure. De la même manière, le client bénéficie de réductions sur certaines marques partenaires, ce qui permet de vite compenser le prix de ces cartes, qui s’acquièrent moyennant 300 à 500 euros l’année en fonction des banques. Le possesseur de carte noire peut également se voir proposer des événements exclusifs comme des matchs de foot, des soirées VIP ou des spectacles culturels.

Un bout de plastique qui assure !

Coffres dorésLe principal intérêt d’opter pour une carte ultrapremium, ce sont les assurances. Annulations de vols, assistance médicale ou vols de bagages, sur le papier les cartes noires offrent les mêmes garanties que leurs cousines dorées, sauf pour les plafonds. Quand une carte Visa Premier vous dédommage jusqu’à 850 euros en cas de perte de bagages, l’Infinite rajoute 1000 euros sur la table. En moyenne, le plafond des assurances est doublé sur les cartes ultra-premium.

Autre avantage de ces hypercartes : la location de voiture. Comme les cartes premium, elles se substituent aux assurances que proposent les loueurs (dommage, vol, collision). Adieu au stress de la microrayure au moment de restituer le véhicule. La plupart de ces garanties s’étendent aux membres de la famille. À condition d’avoir payé sa prestation avec la carte en question. En cas de décès de son propriétaire, la carte de luxe peut fournir jusqu’à 620 000 euros de capital, contre 300 000 euros environ pour les cartes premium.

Enfin, ce que recherchent les utilisateurs de cartes très haut de gamme, ce sont leurs plafonds de dépense, autour de 20 000 euros par mois et 5000 euros de retrait par jour. S’ il le souhaite, le client peut repousser ces limites, en contactant son conseiller…