Margaux Cooper, l’éthique-chic de la femme contemporaine

La toute jeune griffe toulousaine s’amuse des motifs, s’affranchit des standards d‘allures, et mise sur des collections en édition limitée. Tout en prônant le made in France, le sur-mesure et une démarche responsable.

Margaux COOPER
© Margaux Cooper

Margaux Calvet nourrit un rêve aussi ambitieux que révélateur de sa philosophie : « Reprendre une ancienne usine pour y installer mon propre atelier de fabrication. Pourquoi pas à Pamiers, en Ariège, pour relancer cet ancien grand bassin textile ? » Un projet qui sonnerait tel un aboutissement pour sa jeune marque de prêt-à-porter féminin Margaux Cooper, lancée en avril dernier. En quittant les grandes maisons parisiennes où elle a fait ses gammes, cette diplômée en arts appliqués et en stylisme a en effet choisi de créer une griffe à la fois élégante, éthique et made in France.

Une alchimie que la jeune créatrice a rapidement trouvée. Ses textiles, Margaux Calvet les choisit dans des manufactures hexagonales renommées comme Neuftex, Deveaux et Belinac, ou auprès d’un ancien acheteur de la maison Jean-Paul Gaulthier. La soie et la viscose, elles, proviennent d’Italie. Et chaque vêtement est fabriqué par des couturières indépendantes. « Seuls les t-shirts sont conçus au Portugal, faute de partenaires adéquats ici, mais brodés dans le Sud de la France », précise Margaux Calvet. Une concession que la jeune femme affiche sans ambages sur son site Internet. Chez Margaux Cooper, l’éthique passe aussi par la transparence. Et même par l’utilisation optimale de la matière. « Chaque vêtement est conçu à la commande, pour limiter les stocks et les pertes. Et même les chutes sont utilisées : je crée des chouchous ou des accessoires que j’offre en cadeau aux clientes à la livraison », explique qui distribue essentiellement ses produits via sa e-boutique ou lors de ventes éphémères.

« Très curieuse »

Margaux COOPER
© Margaux Cooper

Ces contraintes imposées ne brident en rien la créativité de Margaux Calvet. La jeune femme aime apporter « une touche osée » à ses vêtements, mêler les motifs, varier les coupes et les ajustements, tout en conservant simplicité et un certain classicisme.

Ses inspirations, elle les puise notamment dans l’architecture, « pour ses lignes, ses tonalités », ou chez d’autres stylistes comme Jaquemus. « Je suis surtout très curieuse », confie-t-elle. Et désireuse d’habiller toutes les femmes, tout en garantissant à chacune d’elle un style unique. Voilà pourquoi les modèles Margaux Cooper sont réalisés sur-mesure, grandes tailles incluses, et conçus en édition limitée et numérotée.