L’Apéro de Gabin, petits bracelets entre amis

Bracelet design et écolo ©Apero de Gabin
©L’Apéro de Gabin

En souvenir des jolis étés sur la plage et des barbecues en tribu, la jeune marque L’Apéro de Gabin propose une gamme de bracelets design et écolo inspirés de l’art de vivre méditerranéeen et de la slow life à la catalane.

L’histoire de L’Apéro de Gabin est classique et atypique à la fois. Cette marque est née d’une rencontre, celle d’Adrien Lavail et Maxime Faisy, deux enfants devenus et restés amis, puis de ruptures simultanées, celle de ces deux amis avec leurs compagnes respectives. C’était en 2018, et l’épreuve sentimentale se transforme en projet créatif, sous la forme d’un bracelet à haute teneur symbolique. Un porte-bonheur, éthique, écologique et rendant hommage à leur Sud natal. Car l’histoire se passe au bord de la Méditerranée, à Perpignan et aux alentours, et célèbre le made in France et l’art de vivre méridional, au soleil, en famille ou entre amis.

Des bracelets symboliques et écologiques

Apero de Gabin ©Apero de Gabin
©L’Apéro de Gabin

Et un bracelet au poignet, qui laisse une marque de bronzage à la fin de l’été… Car les bracelets de Gabin sont faciles à vivre et s’accommodent tout autant des baignades que des soirées barbecue, des balades dans l’arrière-pays que des jeux de balles sur la plage, des vacances comme du quotidien citadin. Joliment dessinés sur les bracelets, l’ancre marine invite au cabotage sur les rives de la Méditerranée, le pissenlit rend hommage à la nature, le grand cerf s’est échappé des Pyrénées, comme autant de clins d’oeil au Roussillon natal d’Adrien Lavail et de Maxime Faisy.

En bois de chêne (label PEFC) et en cordage (une quinzaine de couleurs : bleu-blanc-rouge ou catalan, vert anglais ou gris anthracite, bleu marine ou jaune moutarde, rose poudré ou jaune fluo…), les bracelets sont des pièces uniques, fabriqués à la main et livrés dans de jolis pochons ou des boites en bois. Et ils deviennent un signe de ralliement quand toute la tribu (le bracelet se décline en trois tailles) l’arbore au poignet. D’ailleurs, Gabin est le prénom du fils d’Adrien Lavail. Une histoire de famille et d’amitié. La boucle est bouclée et il parait même que ces bracelets pourraient porter chance. Touchons du bois !