Bhallot, sacs écolos !

La jeune marque toulousaine Bhallot, connue pour ses espadrilles, lance une gamme de sacs en lin huilé : robustes, respectueux de l’environnement et intemporels.

Sac Bhallot ©Bhallot
©Bhallot

Bhallot, c’est une histoire de fibre. Celle du lin, dont la France est le premier producteur au monde. Celle du jute, venue d’Inde et du Bangladesh. C’est aussi la fibre écologique de Guillaume Prevost et Jean-Baptiste Astau, deux jeunes ingénieurs partis vivre et travailler au Bangladesh, et qui sont revenus avec quelques convictions bien ancrées et quelques idées à développer. Comme celle de remettre au goût du jour les fibres textiles traditionnelles, largement utilisées autrefois puis délaissées au profit du coton.

Celui-ci est pourtant un mauvais élève en matière de développement durable, sur fond de dérive de la mondialisation, de consommation de masse et de culture très consommatrice d’eau, d’énergie ou encore de pesticides. Retour aux sources donc et à des fibres plus écologiques qui conjuguent solidité et rusticité ! Bhallot, dont le nom est un double clin d’oeil au ballot de paille et au mot “bahallot” qui signifie “bien” ou “bonne qualité” en bengali, sera créé en 2017 à Toulouse.

Des espadrilles aux sacs en lin huilé

Sac Bhallot ©Bhallot
©Bhallot

Surfant sur le retour en vogue des espadrilles traditionnelles, c’est d’abord avec des chaussures d’été en lin que Bhallot se fait connaitre. La griffe commercialise aussi une gamme de sacs en jute ciré, fabriqués par des coopératives de commerce équitable, certifiées World Fair Trade Organization (WFTO) au Bangladesh et qui soutiennent notamment l’artisanat au féminin. Mais le soutien à l’agriculture française est important aussi : en 2019, Bhallot imagine un process inédit pour mettre au point une nouvelle gamme de sacs en lin huilé à l’huile de lin pour gagner en robustesse, devenir imperméable et résistant au frottement… et à des générations d’utilisateurs.

Car c’est le credo de Guillaume Prevost et de Jean-Baptiste Astau, rejoints par Ishita Dhariwal et Estelle Eychenne : proposer des produits durables, made in France (l’atelier de huilage est à Toulouse et le lin vient de Normandie) et innovants. Sacoche, sac à dos, trousse ou tote-bag : le design est sobre, les couleurs se fondent dans la nature et les sacs défieront le temps, les modes et les éléments.