Canigou, ou la ville bioclimatique

Maison écolo
©Pierre Wendels

Niché au creux des collines de la commune d’Arboussols, la villa du couple Wendels dénote autant qu’elle s’efface. Bâti avec le souci de préserver la nature, cet habitat – encore trop original dans la région – abrite bien plus qu’une philosophie zéro déchet.

Huit mois de travaux auront suffi à faire sortir de terre une maison éco-responsable sur 5000 mètres carrés de nature sauvage. Construite en bois du Boulou, exclusivement composée de matériaux locaux et durables, cette bâtisse repose sur vingtsix pieux en métal selon un système canadien. Sans ciment, ni béton, elle est isolée en laine de bois ou de ouate et chauffée par de grandes baies vitrées qui encadrent le Mont Canigou. Avec son toit plat en cours de végétalisation et ses trois stères et demi de bois de chauffage par an, la maison attire les anciens du village et les curieux de toute la France.

« La liberté est une forme d’écologie car elle pousse à tout comprendre »

« Nous ne sommes pas écolos mais l’attention, c’est la base »

Maison écolo
©Pierre Wendels

« Cette maison, je l’ai pensée comme je travaille », confie Pierre Wendels, concepteur lumière pour le théâtre. « Nous avons visité cinquante-deux terrains d’Uzès au massif des Albères et réalisé dix-huit versions des plans. Impossible avec un architecte ! » Alors le couple a tout fait lui-même et acheté d’occasion pour les économies… et pour la liberté. « La liberté est une forme d’écologie car elle pousse à tout comprendre, à réfléchir avant d’acheter et à réutiliser ».

Si Pierre Wendels et son épouse ont désiré une maison qui puisse disparaître lorsque la nature reprendra ses droits, ils revendiquent une écologie des petits riens : « L’écologie, c’est l’attention portée aux choses, aux voisins, pas seulement une charpente en ossature bois. Nous ne sommes pas écolos mais l’attention, c’est la base. Surtout dans une région encore dominée par la toute-puissance du béton. » Une approche pragmatique et humble qui attire de nombreuses familles prêtes à se lancer dans l’aventure de l’habitat low-impact : « Actuellement, nous accompagnons six projets, juste pour le plaisir de partager l’aventure. »


Soutenir la rénovation verte

Maison écolo
©Pierre Wendels

66% de la consommation énergétique d’un logement concerne le chauffage à lui tout seul. Réduire la consommation énergétique de son lieu de vie permet de réduire ses factures bien sûr, mais aussi son empreinte carbone. Pour soutenir les bonnes pratiques et aider à changer ses habitudes, l’État propose des aides à l’investissement à travers l’éco-prêt à taux zéro et le crédit d’impôt transition énergétique (CITE). Un annuaire d’artisans certifiés RGE (Reconnus garants de l’environnement) permet de trouver les professionnels compétents pour des travaux de rénovation énergétique et l’installation d’équipements utilisant des énergies renouvelables. Le site du service public www.faire.fr fourmille aussi de conseils avant de se lancer pour soi et pour la planète.