Le grand tour de Suisse

La Suisse est un pays de charme, de traditions et de contrastes qui offre des paysages magnifiques, à forte tendance alpine, et un art de vivre multiculturel et authentique. À (re)découvrir au cours d’un Grand Train Tour de Suisse qui mène de Zermatt à Saint-Moritz, de Lugano à Lucerne ou encore sur les bords du lac Léman : Invitation au voyage, avec les Alpes en toile de fond.

Rhaetische Bahn
Copyright by Rhaetische Bahn By-line: swiss-image.ch/Andrea Badrutt

La Suisse. Ses montagnes mythiques, ses villages et fromages d’alpages, ses stations de ski, ses lacs bucoliques, ses banques et ses montres… Derrière les clichés chocolatés et les cartes postales de chalets fleuris, la Suisse reste ce petit pays montagnard unique, coincé entre France, Allemagne et Italie, neutre et trilingue, riche et tranquille, catholique ou calviniste, mais surtout alpin par nature et par culture. Avec ce petit supplément de caractère et de sérénité, et cet accent traînant qui donne envie de prendre le temps. Le temps d’une traversée du nord au sud ou d’est en ouest au fil d’un Grand tour de Suisse qui se vit version roadtrip par monts, cols et vallées mais aussi au rythme des extraordinaires trains suisses.

Trains mythiques et circuits panoramiques

Filant entre lacs bleus et vertes prairies ou sur d’improbables viaducs accrochés à flanc de montagne, les trains suisses sont ultramodernes ou pittoresques, rapides ou acrobatiques et méritent leur réputation de confort et de ponctualité, même lorsqu’ils grimpent, équipés de racks à ski, jusqu’aux stations enneigées. De Zurich à Zermatt, de Genève à Saint-Gall ou Saint-Moritz, ils parcourent le pays, dotés de toits panoramiques et de noms évocateurs tels le Voralpen Express ou le Glacier Express.

Ou racontent, à l’heure du TGV (Lyria), des prouesses technologiques historiques à l’image du train à crémaillère qui file à travers la roche jusqu’au Jungfraujoch, atteignant la plus haute gare d’Europe (3454 mètres d’altitude) ou offrent une épopée nostalgique à bord du train à vapeur restauré de la Furka. Le train en Suisse révèle un art de vivre et de voyager à travers les montagnes.

De Zermatt à Saint-Moritz, à bord du Glacier Express

Comme les alpinistes téméraires qui réussirent en 1865, au péril de quatre de leurs sept vies, l’ascension du Matterhorn–Mont Cervin (4478 mètres), Zermatt, dans le canton du Valais, célèbre pour ses stations de ski et sa production d’abricots, est un camp de base idéal pour démarrer un périple helvétique beaucoup moins périlleux mais tout aussi impressionnant. Zermatt, son cimetière des alpinistes où les piolets décorent les tombes, son escapade avec le plus haut train à crémaillère à ciel ouvert au Gornegrat (1469 mètres de dénivelé en trente-trois minutes) pour un panorama exceptionnel sur vingt-neuf sommets de plus de 4000 mètres.

De ces hautes montagnes valaisannes, le Glacier Express file ensuite vers celles de l’Engadine et vers la luxueuse et branchée Saint-Moritz, un des berceaux des sports d’hiver, lancée en 1864 par de riches Britanniques en mal d’altitude. En chemin, Coire (Chur en allemand), chef-lieu du canton des Grisons, se révèle être la plus ancienne ville de Suisse, au croisement des cultures germaniques et latines.

Le Bernina Express, cap au sud

Swiss Travel System: Jungfraubahn
Copyright by: Jungfraubahnen AG/Swiss Travel System By-line: swiss-image.ch/Jeroen Seyffer

De Coire à Tirano, le Bernina Express descend vers l’Italie en traversant les sauvages Grisons et en alignant les ouvrages d’art (cinquante-cinq tunnels et près de 200 ponts) dont le viaduc de la Landwasser, soixante-cinq mètres au-dessus du vide et classé au Patrimoine mondial de l’Unesco. Avec des pentes jusqu’à 70%, le Bernina Express propose un parcours vertigineux au coeur des vallées profondes et des sommets des Alpes grisonnes et relie l’Europe du Nord et du sud, des glaciers du massif de la Bernina aux palmiers de Lugano, où le voyage se termine en bus en été.

Tout près de la frontière, la capitale du Tessin parle et vit à l’italienne et incarne la “dolce vita” des grands lacs méridionaux, Lugano, Maggiore et Como. Lugano se découvre notamment à table et au fil de balades gourmandes : polenta, torta di pane, merlot, à déguster en ville ou dans un “grotto” typiquement tessinois.

De Lugano à Lucerne via le Saint Gothard

Remontant vers le nord et traversant le coeur de la Suisse, le Gothard Panorama Express emprunte quelques passages mythiques tel le tunnel historique du Saint-Gothard, ouvert en 1882, long de quinze kilomètres et situé à plus de 1000 mètres d’altitude tandis que le tunnel de base, ouvert en 2016, file sous le massif sur cinquante-sept kilomètres. Les Alpes franchies grâce à d’ingénieux tunnels hélicoïdaux, le voyage se poursuit en bateau à vapeur et permet d’admirer quelques symboles du patrimoine suisse : la chapelle de (Guillaume) Tell, la prairie du Grutli où a été conclu le pacte fondateur de la Confédération suisse. Au bord du bien-nommé Lac-des-Quatre-Cantons, Lucerne offre encore un autre visage de la diversité des villes suisses avec son Altstadt coloré au coeur d’un écrin de montagnes.

La Golden Pass Linen : cap sur la Riviera suisse

Swiss Travel System: Schifffahrtsgesellschaft des Vierwaldstaettersees (SGV)
Copyright by: SGV/Swiss Travel System By-Line: swiss-image.ch/Christian Perret

De là et par la Golden Pass Linen, il reste encore quelques lacs et vallées à découvrir jusqu’à la lumineuse Montreux, capitale de la Riviera Suisse – jazz, palaces et chasselas. Ambiance Belle Époque, sublime Route des vns de Lavaux, paysages féériques des Alpes plongeant dans le Lac Léman mais aussi Lausanne, sa vieille ville et son musée olympique : le canton de Vaud mérite le détour et le séjour.

De l’autre côté du lac, Genève attend les amateurs de citytrip tandis que les amoureux de nature et de traditions fileront vers le très authentique Appenzeller et les passionnés d’horlogerie partiront vers le Jura et la Chaux-de-Fonds, la “villemanufacture” horlogère. Si un train peut en cacher un autre, une Suisse peut aussi en cacher une autre !


Le Grand Train Tour de Suisse en pratique

Lancé en 2015, le Grand Train Tour of Switzerland regroupe huit itinéraires et propose, sur 1280 kilomètres, un parcours à travers la Suisse et ses cantons. À découvrir avec un Swiss Travel Pass de quatre ou huit jours. Ce billet tout-en-un, mis en place par Swiss Travel System, inclut l’accès illimité aux trains, cars et bateaux et à bord des trains panoramiques premium (Glacier Express, Bernina Express, GoldenPass Line, Gotthard Panorama Express) mais aussi notamment aux transports publics de plus de quatre-vingt-dix villes ou l’entrée gratuite dans plus 500 musées. www.myswitzerland.comwww.suisse.com/grandtraintourgrandtraintour.swisstravelsystem.com