Carole Garcia, la beauté en pays de Cocagne

Carole GARCIA Graine de Pastel © DRElle a rendu les bienfaits du pastel aux Toulousaines et converti les Coréennes. Avec sa marque Graine de Pastel, Carole Garcia met la beauté à l’honneur.

Lorsque Carole Garcia fonde Graine de Pastel en 2003 avec Nathalie Juin, le développement durable n’est pas encore au coeur de l’actualité. Les deux femmes, passées plusieurs années par l’industrie pharmaceutique, aspirent à une cosmétique plus sincère, plus transparente, sans bling-bling. Le duo féminin fait fi des lois de la surenchère, et s’adresse aux femmes sans filtre ni intermédiaire. Depuis quinze ans, l’entreprise fabrique des produits de beauté, pensés comme des recettes de grand-mères, conçus localement, sans faire de bruit.

Leur ingrédient principal est donc le pastel, cette plante tinctoriale dont les feuilles renferment un pigment bleu unique, a marqué l’histoire de la région. Employée comme plante médicinale dès le Moyen-Âge pour ses propriétés cicatrisantes et bienfaisantes, elle est riche en omégas 3, 6 et 9 ainsi qu’en acides gras, essentiels à la santé de la peau.

Du champ à la boutique

Tombée dans l’oubli, la petite fleur jaune retrouve des couleurs, à travers le savoir-faire artisanal et respectueux de Graine de Pastel, mêlant tradition et expertise dermatologique. « Notre entreprise possède des champs de pastel plantés à côté de Toulouse, qui nous servent de base de production. Ensuite, l’extraction végétale se fait en collaboration avec des laboratoires de recherche, selon ce que l’on vient chercher dans la plante : l’huile ou les protéines.

Puis viennent la fabrication et la finition dans un atelier à vocation social, qui intègre des personnes handicapées. C’est toute une chaîne agricole, industrielle et sociale que nous faisons travailler » détaille Carole Garcia. Une méthode locale, à 360 degrés, dont l’approche gentiment à l’ancienne n’empêche pas la belle pousse occitane de séduire aujourd’hui le marché asiatique.
« Le luxe, c’est ce qui reste confidentiel »

Du rêve à la réalité

« Au départ, nous avions des rêves que nous osions à peine formuler. Si Graine de Pastel a grandi, c’est grâce à la confiance de nos clientes, fidèles depuis le début. Pas question pour autant de claironner nos ambitions à cinq ans. Le rêve, ça se travaille. » Comme la graine avant la récolte, a-t-on envie d’ajouter. La discrétion pourrait bien être l’ingrédient de la réussite de Carole Garcia et de ses boutiques et instituts à Toulouse, à Albi, à Carcassonne, à Montpellier, à Paris et jusqu’en Corée du Sud. Si la marque évolue à grands pas grâce au digital, le conseil de femme à femme demeure le fil bleu de l’aventure.

« Nos clientes achètent sur Internet, mais elles viennent en boutique pour essayer les produits, bénéficier d’un diagnostic de peau gratuit, trouver le conseil qu’elles n’ont pas forcément dans les chaînes de parfumerie et chez leur pharmacien. » Ces ordonnances beauté sont délivrées par des consultantes esthéticiennes : une « super équipe » selon Carole Garcia, qui pilote désormais seule le navire Graine de Pastel. Les prestations haut de gamme sont accessibles à toutes, mais restent méconnues du grand public, ce qui les dote de ce caractère si précieux et secret… « Le luxe, c’est ce qui reste confidentiel », confie la dirigeante.