À Fronton, de belles marches entre les pieds de vigne

Les vitirandos se multiplient dans le Frontonnais : des balades sensorielles, artistiques ou gourmandes, avec passages dans les vignobles et les chais. À découvrir, d’autant que le millésime 2018 s’annonce exceptionnel. Il y a rando et rando. Dans le Frontonnais, on joue sur les mots et propose des balades — avec un seul — musicales.

Vitirando Fonton
©Sebastien Blanc

C’est ainsi qu’au détour d’un chemin, les marcheurs tombent nez à nez avec un quatuor de saxophones ou des chanteurs a cappella, quand ils n’entament par leur circuit accompagnés d’un duo violoncelle-piano. Il existe neuf autres boucles balisées, soit une dans chaque village de la communauté de communes du Frontonnais, où, une fois les vendanges terminées, s’ouvre le mois de la rando. Cette année encore, du 28 septembre au 19 octobre , le programme réserve de belles surprises, comme une balade patinée de yoga et de sophrologie (avec dégustation de vin in fine) ou une sortie gourmande grâce à des vignerons, restaurateurs et autres chocolatiers. Sans oublier toutes les randos transitant par les chais.

Boucle sensorielle de douze kilomètres

L’an dernier, les organisateurs ont été un brin submergés. Les participants étaient parfois plus de 100, voire 200 pour l’inauguration de la vitirando sensorielle : longue de douze
kilomètres, elle débute à Vacquiers, avec départ depuis Château Plaisance, domaine à la démarche bio reconnue (lire ci-contre). La spécificité de ce circuit tient en treize boîtes en métal disséminées çà et là dans la campagne et percées de petits trous… Pour mieux les renifler. Chacune renferme l’un des arômes qui se retrouvent dans les vins de Fronton au travers de son cépage roi, la négrette : réglisse, cerise, cassis…
Et pour ceux qui ne trouvent pas, la réponse est inscrite sous la boîte. Les balises jaunes mènent jusqu’à la plaine du Tarn. Parfois, le brouillard se lève du lit de la rivière et enveloppe les vignes d’un manteau blanc. Avant de prendre fin, la boucle passe par un autre domaine, celui des Pradelles.

Tout un art

Chacun fête ses 40 ans comme il l’entend. Quand Fronton a célébré ses quatre décennies d’appellation d’origine contrôlée, ses vignerons ont réalisé une série de portraits drôles et décalés, se mettant en scène dans le lieu de leur choix à Toulouse : rue des Couteliers pour le Château La Coutelière ; juchée sur une sculpture de l’Hôtel-Dieu, un violon entre les mains, pour Martine Rougevin-Baville, passionnée de musique (qui accueille d’ailleurs des concerts dans le superbe chai du Château Caze). Ces photos ornent désormais une rando artistique de quinze kilomètres autour de Fronton, qui permet au passage de découvrir les domaines Joliet et Clamens. Prochain rendez-vous sur ce territoire labellisé Vignobles et découvertes, le festival Saveur et Senteur du 23 au 25 août. Avec des ateliers culinaires et oenologiques, des concerts et des restos éphémères.