Jaguar Land Rover suit le mouvement

Les uns après les autres, les constructeurs automobiles premium étoffent leurs gammes de véhicules électriques et hybrides. À l’image du groupe Jaguar Land Rover, qui se montre très actif sur le marché avec des modèles séduisants et performants.

Comme Tesla, Lexus ou Porsche, Jaguar Land Rover a bien l’intention de devenir un acteur incontournable sur le créneau des voitures de luxe vertes. Seigneur des champs, seigneur des villes, les Range Rover et Range Rover Sport se déclinent pour la première fois en version “plug-in hybride”. Une puissance de 404 chevaux pour les performances, le luxe toujours au rendez-vous pour le confort et l’agrément, une consommation de 2,8 litres aux 100 kilomètres et 50 kilomètres d’autonomie en tout électrique pour l’esprit “green chic”. Ces motorisations devraient rapidement accéder aux capots d’autres modèles de Jaguar Land Rover.

Jaguar en Formule E

La mutation sera achevée avec le Jaguar I-Pace, premier SUV 100 % électrique de la marque, qui posera officiellement ses roues sur nos routes cette année. Il coûtera 10 à 15 % de plus que le F-Pace, un des deux SUV déjà commercialisés par le constructeur, qui démarre à 47 000 euros. Dans le seul but d’électrifier sa gamme, ce dernier s’est payé le luxe d’embaucher 6 000 nouveaux salariés l’an dernier. Et pour afficher ses nouvelles ambitions, Jaguar aligne désormais sa propre équipe dans le championnat mondial de Formule E, l’équivalent de la F1 en version électrique.

 

Crédit photos : DR