Des hôtels de luxe écoresponsables ?

Nec plus ultra de l’hospitalité, l’hôtellerie de luxe doit répondre aux exigences d’une clientèle internationale.

Le leader européen AccorHotels a mis en place sa propre démarche environnementale, en lançant Planet 21. Un programme d’engagements autour de l’empreinte carbone de ses hôtels mais aussi en matière d’alimentation et de développement local. À Toulouse, deux établissements de prestige du groupe sont labellisés Planet 21.
Les hôtels Pullman et Novotel font pousser du vert au cœur de la Ville rose. Les matériaux des chambres sont écoconçus, les produits d’entretien écologiques et la cuisine bio et anti-gaspi. Les hôteliers proposent également aux clients de réutiliser leurs serviettes de toilette plus d’une nuit et d’affecter une partie des économies de blanchisserie à des projets d’agroforesterie. « Si le secteur du luxe se doit de montrer l’exemple, rendre nos clients co-acteurs du développement durable est important pour eux et pour nous », explique Arnaud Goldenberg, qui dirige l’hôtel Pullman Toulouse Centre.

Une tour Occitanie… végétale

Le confort au service de valeurs universelles, c’est aussi l’objectif de l’hôtel Hilton, intégré à la future Occitanie Tower. La tour de 40 étages, qui sera construite sur l’ancien site du tri postal dans le quartier de Marengo, fera la part belle au végétal. Avec sa spirale de jardins verticaux et sa vue plongeante sur les futures ramblas plantées d’arbres, le projet architectural doit transformer un quartier considéré comme le prochain poumon économique de Toulouse. De quoi donner un nouveau souffle aux rives du Canal du Midi, classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Crédit photos : Jacques Yves Gucia et Luxigon