BMW i8 Roadster, puissance et écologie, cheveux au vent

bmw-i8-roadster ©BMWDernier né de BMW dans la gamme i, comme innovation, le i8 Roadster présente une ligne unique et une technologie de pointe associant deux moteurs, l’un à essence, l’autre électrique. Un bolide exceptionnel, tant par son talent hybride que par son allure futuriste.

Fin, racé, le toit souple et les portières qui s’ouvrent en élytres : le i8 Roadster ne ressemble à aucune autre sportive. « Il a un look tellement innovant que certaines personnes pensent qu’il s’agit d’un prototype », lance Guillaume Veljkovic, manager chez BMW Pelras Toulouse.

Avec 374 chevaux pour 1,5 tonne, BMW a doté cette voiture de performances exceptionnelles. Le couple du moteur électrique lui confère une réactivité rare qui lui permet d’aller de 0 à 100 km/h en 4,6 secondes. Le relais est ensuite passé au moteur thermique. Et le parti pris écologique n’est pas pour autant abandonné à ce moment-là : le i8 Roadster se veut en effet particulièrement économe, puisqu’en fonctionnement essence, il ne rejette que 46 grammes de CO2 par kilomètre.

bmw-i8-roadster ©BMWEn roulant en mode zéro émission, la voiture ne perd en rien de sa puissance, et dispose d’une petite autonomie de 50 kilomètres, la recharge étant complète en seulement trois heures. Et pour parfaire sa démarche environnementale, BMW prévoit de récupérer les batteries en fin de vie en Allemagne, afin de les utiliser comme espace de stockage d’énergie.

« Chic, sportif et hybride, le i8 Roadster ne déçoit pas »

Côté confort, le i8 Roadster fait au mieux pour une deux places. Le volume du coffre est restreint par la présence de la double motorisation et du toit ouvrant, ce fameux toit souple qui s’escamote en quelques secondes, même en roulant à 50 km/h. D’un silence quasi absolu lors de l’usage électrique, son intérieur éclairé par la technologie LED offre une ambiance privilégiée qui met en valeur un tableau de bord futuriste.
Chic, sportif et hybride, le i8 Roadster ne déçoit pas : ni les adeptes de BMW ni les amateurs d’une conduite différente, plus responsable. Alors qu’il n’est disponible que depuis quelques mois, les ventes du modèle dépassent déjà les prévisions du constructeur : « Les acheteurs fonctionnent au coup de coeur, que ce soit pour son allure ou ses performances et ses motorisations », reconnaît Laurie Zakowski, responsable de la communication du concessionnaire Pelras Toulouse. L’automobile du futur pourrait bien ressembler à ce bolide-là. Le i8 Roadster est accessible à partir de 150 000 euros, et jusqu’à 180 000 euros selon les options.